Le cinéma Odyssée

09 Sep 2014

Par L'équipe du blog Diana-HR

Les lustres s’éteignent… le rideau s’ouvre… la projection commence !
Voici comment débute une séance filmographique dans la salle Edouard Szulc, la grande salle du cinéma Odyssée de Strasbourg.

Justement, elle fête cette année ses 100 ans d’existence.

S’y installer transporte déjà dans un autre univers. On y retrouve l’âme du théâtre cinématographique de 1913.
Ce lieu avait alors été baptisé « Union Theater » en référence à l’ « Union Theater » de Berlin. Strasbourg était alors une vitrine de la grandeur et de l’excellence de l’empire allemand pour la France.

La salle a certes été restaurée depuis, mais elle conserve son architecture néo-classique et son style à l’italienne, avec parterre et balcon, renforçant ainsi son caractère théâtral.
Le rideau, les lustres, le cadre de scène et les niches de part et d’autre sont toujours d’origine.

Odyssee - GRANDE SALLE

Au début des années 60, le cinéma change de nom : comme le journal local publie les horaires des séances selon l’ordre alphabétique du nom des salles, pour gagner plus de visibilité l’Union Theater devient l’ABC. Mais en 1986 il ferme faute de rentabilité.

En 1992, avec l’appui de la ville de Strasbourg, il renaît, sous forme de cinéma associatif et prend le nom d’Odyssée.

L’association « Rencontres Cinématographiques d’Alsace » propose tout au long de l’année une sélection éclectique de rediffusions de films récents, de chefs d’œuvres du 7ème art ou de films rares voire inédits en France.

Quel plaisir que de s’installer dans la grande salle pour voir le dernier James Bond ou pour regarder « Psychose » d’Alfred Hitchcock.

Lors de sa réouverture, le cinéma a également inauguré un nouveau concept repris par d’autres ensuite : le cinoche des gosses.
Il propose aux jeunes spectateurs de découvrir eux aussi des chefs d’œuvres du 7ème Art : des dessins animés de Walt Disney, ou des films plus confidentiels comme par exemple « Le chien jaune de Mongolie » du réalisateur mongol Byambasuren Davaa.

Par ailleurs, le café du cinéma vous accueille de 11 heures à 23h30 pour déguster une boisson, un en-cas, et pourquoi pas regarder le film en cours dans la grande salle à travers une vitre, (rendant hommage au cinéma muet)… sans le son !

Pour votre hébergement à Strasbourg, nous aurons le plaisir de vous accueillir, à l’hôtel Gutenberg, à l’hôtel Diana-Dauphine et à l’hôtel D.

Cinéma OdysseeCinéma Odyssée
3 rue des Francs-Bourgeois
67000 Strasbourg

Actualités

Colmar « Au fil du temps »

De nos jours, les nouvelles technologies jouent un rôle prépondérant : elles invitent à découvrir notre patrimoine d’une manière ludique et moderne et le rendent accessible au plus grand nombre....

Les Confitures du Climont s’invitent dans nos hôtels !

Il était une fois en 1985, un instituteur qui décida d’abandonner ses carnets de notes pour se rapprocher de la nature alsacienne et de sa gourmandise sucrée d’enfance : la...

Un havre de paix en plein cœur de la ville de Strasbourg…

D’une superficie de 26 hectares de verdure et de calme, le Parc de l’Orangerie est ouvert toute l’année. C’est aussi le plus ancien et le plus grand parc de...

Archives