Pourquoi fête-t-on le nouvel an le 1er Janvier ?

28 Déc 2017

Par L'équipe du blog Diana-HR

Le compte à rebours va bientôt commencer… Cinq, quatre, trois, deux, un…minuit et BONNE ANNÉE !!!

Chaque année, le 31 décembre, des milliards de personnes vont s’embrasser sous le gui, vont trinquer à l’année passée et se souhaiter les meilleurs vœux pour l’année à venir.

Mais pourquoi fête-t-on la nouvelle année le 1er janvier ?

Pendant plus de 1500 ans en France, la nouvelle année était  fêtée le 1er mars selon le calendrier Julien (46 avant J-C) mis en place par Jules César, mais point de cotillons à cette période. C’était plutôt le début des campagnes militaires au printemps, Mars étant le dieu de la guerre chez les Romains.

En 1582, le pape Grégoire XIII instaura un nouveau calendrier, le calendrier Grégorien. Calendrier chrétien, qui prend en référence les dates importantes de la religion. Pour les chrétiens, l’année débute le jour de Noël tout comme la naissance de Jésus marque le début de notre ère. Mais afin de faire commencer l’année par un jour 1 et non un 25, les chrétiens ont donc décidé de choisir le premier jour du mois suivant Noël en guise de début d’année.

Le calendrier chrétien sera rejeté par la France de 1792 à 1806 à la Révolution et devint le calendrier révolutionnaire. Durant cette période, le 1er jour de l’année commença donc le 22 septembre 1792.

Dans certains pays, le nouvel an ne se fête pas au 1er janvier. En Russie par exemple,  il est fêté une première fois le 1er janvier et les orthodoxes le fête le 14 janvier. En Israël, le nouvel an est fêté en septembre ou en octobre. En Chine, c’est entre janvier et février, selon leur calendrier qui varie chaque année.  En Iran, on fête la nouvelle année le 21 mars, à l’arrivée du printemps et pour corser le tout, selon les années, le printemps peut tomber à midi, à 2h ou 4h du matin. Le Laos, la Thaïlande ou encore la Birmanie fêtent leur Nouvel An en avril. Ils l’appellent « la fête des eaux », l’eau étant un symbole de pureté.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une Belle et Heureuse Année 2018. Au plaisir de vous revoir dans un de nos établissement du groupe Diana Hôtels et Résidences.

 

Actualités

Colmar « Au fil du temps »

De nos jours, les nouvelles technologies jouent un rôle prépondérant : elles invitent à découvrir notre patrimoine d’une manière ludique et moderne et le rendent accessible au plus grand nombre....

Les Confitures du Climont s’invitent dans nos hôtels !

Il était une fois en 1985, un instituteur qui décida d’abandonner ses carnets de notes pour se rapprocher de la nature alsacienne et de sa gourmandise sucrée d’enfance : la...

Un havre de paix en plein cœur de la ville de Strasbourg…

D’une superficie de 26 hectares de verdure et de calme, le Parc de l’Orangerie est ouvert toute l’année. C’est aussi le plus ancien et le plus grand parc de...

Archives